PROCHAINEMENT AU THÉÂTRE DE BLIGNY

-  Théâtre  -

La situation actuelle affecte fortement le spectacle vivant -musique, danse, théâtre-  dans le monde entier, et par conséquent le public qui se voit privé de ses rendez-vous favoris et des occasions de divertissement qu'il affectionne.

Réservez tout de suite sans engagement (juste pour être certain(e) d'avoir votre place le jour venu). 

Mise en scène Nicolas Hocquenghem

BAT_PREFLYER_domjuan_VERSO_5_6_7_8_novem
dom_juan_karl_ingrid_2020.jpg

#DomJuan de #Molière

« Vous venez de Paris, c'est courageux ! », sourit le spectateur d'à coté. Nous devons bien ça à Molière, Une heure de route n'est rien pour se régaler d'un Dom Juan dextrement accommodé.

Télérama

 

Le choc n’est pas seulement visuel. Affaire de rythme, de respiration, de césure. Même si Dom Juan n’est pas écrit en Alexandrins, la langue de Molière est ici restituée comme un objet poétique aux antipodes du discours contemporain.

Libération

Tout est dans la sobriété du jeu des acteurs, dans ce rapport frontal qui induit à la fois la distance obligée et la proximité respectueuse. C’est précis, concis, et la langue de Molière s’entend toujours au bon endroit.

L’Humanité

 

Et le public n'était pas que local. Avec cette pièce, la Compagnie Théâtrale de la Cité a eu droit aux éloges de la presse parisienne : «C'est vrai, nous avons bénéficié d'une bonne couverture médiatique» se réjouit Nicolas Hocquenghem. «Nous sommes revenus au texte originel tel que récemment redécouvert, à la ponctuation originelle, à l'écriture originelle donc, à savoir la prose scandée ou rythmée». Cela donne un élan incroyable à la représentation, avec un respect de la langue classique, mêlé à une mise en scène moderne. Bref, il faut courir voir ce Dom Juan.

Le Parisien

Réservez pour "Dom Juan" de Molière au Théâtre de Bligny

du jeudi 1er au dimanche 4 octobre 2020

et du dimanche 1er au mercredi 4 novembre 2020

Tout savoir sur le horaires des représentations, les tarifs et les précautions sanitaires

Jean_Louis_Caillard_en_Diable_22_octobre

#JeanLouisCaillardEnDiable

   

Concert du Jeudi reporté en 2021

 

Jean Louis-Caillard est un pianiste concertiste au répertoire riche et multiple.

 

Il a été découvert par le public de Bligny lors les Journées Européennes du Patrimoine deux années de suite à Bligny,

 

Le voici enfin dans les Concerts du Jeudi... "en Diable !"

 

L'évocation des forces du mal a toujours impressionné les grands compositeurs classiques qui leur ont consacré des œuvre grandioses, souvent torturées, ou étrangement lumineuses, parfois au péril de leur santé mentale...

 

Gounod, Liszt ou encore Scriabine se sont livré à cet exercice périlleux.

 

La gageure, pour l'interprète est de ne pas se laisser emporter par l'émotion et glisser sur une mauvaise pente...

 

Un concert à la bougie, comme au XIXème siècle, où un ange passe à la fin pour éloigner tout maléfice...

 

Je veux être informé dès que la date sera connue

Charles Gounod

Alexandre Scriabine

Franz Liszt

L'extraordinaire rencontre entre #JacquesSaintYves au violon et #GabriellaTorma sur le piano historique de Bligny.

 

#ConcertDuJeudi 29 Nov. 2020 20h30

A la suite de l'extraordinaire rencontre entre le public de Bligny et Jacques Saint-Yves dans les Concerts du Jeudi en février 2020, les mélomanes du Théâtre de Bligny ont cherché à renouveler l'expérience sur des bases nouvelles. 

Réservation en ligne

#Phèdre de #JeanRacine

   

Dimanche 29 novembre 2020 16h00

 

Thésée, prince grec, demi-dieu et fils de Neptume a vaincu le Minotaure qui terrorisait la Crète, en s'enfonçant, seul, dans le terrible labyrinthe du palais du roi Knossos. Le combat fut épique et n'eut pas de témoin.

 

Aidé du fameux "fil d'Ariane" il réussit à sortir du labyrinthe et obtint du roi Knossos la main de la belle princesse, avec le projet d'en faire la reine de son futur royaume.

 

Il s'embarque donc pour rentrer en Grèce ou l'attend Égée, son père, et roi d’Athènes. En route, il tombe amoureux de Phèdre, la jeune sœur d'Ariane et change ses projets...

 

Le brave homme abandonne la pauvre Ariane qui lui avait sauvé la vie sur une île déserte et poursuit sa route vers Athènes, où, voyant les vaisseaux arriver ornés de voiles noires que l'on a "oublié" de retirer, le roi Égée croit son fils mort et se jette dans la mer qui porte désormais son nom.

 

Thésée hérite de la ville de Trézène dont il est désormais le roi, et Phèdre sa reine.

 

La tragédie : PHÈDRE de Jean Racine peut commencer...

Michel Hermon y joue tous les rôles.

Réservation en ligne pour le 29 novembre 2020

#TRILOGUE

  

Concert du jeudi 10 décembre 2020 à 20h30

François Lemonnier est un artiste complet, adepte et prophète du Jazz depuis toujours, après une vie entre la musique baroque et les compositions contemporaines du XXe siècle.

 

On le connait bien à Bligny pour les concerts mémorables et si différents les uns des autres, fortement contrastés, qu'il a donné ici lors des deux saisons musicales dernières.

 

Musicien incontournable sur la scène Jazz parisienne, habitué des caves mythiques ou des festivals, il revient avec un trio Trombone - Basse - Batterie qui explore encore de nouvelles terres musicales : Autre chose !

Avec François LEMONNIER trombone
Claude BARTHELEMY, basse
John BETSCH, batterie

Réservation en ligne pour le 10 décembre 2020

© 2020  /  Théâtre de Bligny

La page ses sites labélisés "Patrimoine d'intérêt régional" de la Région Île-d-France

Le Théâtre de Bligny, patrimoine d'intérêt régional d'Île-de-France